Articles

Invitée à un mariage, mode d'emploi

Image
Dans le mois qui précède la date, c'est la dernière ligne droite pour :
1. Trouver LA robe et LA paire de chaussures Première chose, faites le point sur le contenu de votre armoire et placard à chaussures. Peut-être allez-vous redécouvrir des trésors...
Laisser le blanc éclatant à la mariée ne veut pas dire que les couleurs claires ne sont pas admises, au contraire si votre teint s'y prête, n'hésitez pas.
Du shopping s'impose ? C'est l'occasion de craquer pour des tissus plus raffinés que ceux que vous portez tous les jours : du satin, de la mousseline, du lin (attention, très facile à froisser), de l'organdi, des dentelles, du tulle, pourquoi pas... Tout est possible !
Prenez le temps d'essayer, de vérifier que la coupe vous met en valeur sans que vous vous sentiez endimanchée. Il faut que vous puissiez rester à l'aise dans vos mouvements, que ce soit pour traverser le parvis de l'église ou la place de la mairie, aller vous servir un toast a…

Comment ça commence # 6 Il est évident que la guerre sera perdue...

Image
Le projet d'écriture "Comment ça commence ?" de Agoaye* continue. Voici l'épisode de juin qui sent déjà bon les vacances !  🐠〰  🐟〰  🐡 Pour mémoire , vous trouverez les épisodes précédents en cliquant sur le lien correspondant : CCC # 1 - CCC # 2 - CCC # 3 - CCC # 4  - CCC # 5

Il est évident que la guerre sera perdue, les soldats verts occupent toute la zone et sont maintenant indélogeables ! Leur technique d'invasion est trop efficace. C'est pas ma guerre mais je vais vous aider quand même, parce que je suis pour la liberté des écailles !
Dans un demi-sommeil, il entendait la voix de Rambo annoncer un plan de bataille pour débarrasser sa carapace de l'armée d'algues qui l'avait envahie. Le mélange ridicule produit par son rêve le réveilla tout à fait. En ouvrant les yeux, il constata à nouveau les faits, par l'aspect végétalisé de son amie, qui lui servait de miroir. Il se voyait, à juste titre, tout aussi colonisé de pousses vertes filame…

Moi, accro au vélo ?

Image
Grâce à Choupinou et son insistance pour me faire prendre l'air en tandem ou à vélo, aujourd'hui, j'affirme avec joie que oui, j'adore ! et même que j'ai juste assez d'entraînement pour ne pas passer complètement pour une cycliste du dimanche !
Comment a-t-il réussi le tour de force de me convaincre ? 

Premier argument : un bol d'air en pleine nature Le parcours de nombreux chemins sympa, pistes cyclables aménagées ou d'étroits passages entre herbes et buissons (attention aux orties !) offre au regard une pléthore de plantes, d'arbres, de paysages, de perspectives... Au détour d'un virage, en haut d'une colline, il nous arrive d'avoir le souffle coupé face au spectacle naturel qui se dévoile.
Et que ce soit à tandem ou sur un vélo, j'énumère toutes les plantes que je reconnais pour les montrer à Choupinou qui ne veut pourtant pas s'arrêter toutes les deux minutes - toujours pas compris pourquoi ;)
On se rend compte pleins de détai…

Comment ça commence # 5 Son visage...

Image
Notre voyage du "Comment ça commence ?" de Agoaye* continue. Vous découvrez aujourd'hui l'épisode du joli mois de mai, où j'ai été particulièrement inspirée, je crois...  Pour mémoire , vous trouverez les épisodes précédents en cliquant sur le lien correspondant : CCC # 1 - CCC # 2 - CCC # 3 - CCC # 4 Bonne lecture mes amis ! Son visage respirait la santé, cependant les rides profondes de sa peau annonçaient un âge incroyablement avancé et une sagesse extraordinaire, issue de décennies d'expérience et de réflexions en tous genres. Si elle avait vécu le même nombre d'années que de petits coquillages domiciliés sur sa carapace, il n'en aurait pas été étonné.
Le hasard, qui parfois fait si bien les choses, les avait réunis à l'heure du diner dans un banc de succulentes méduses, il y avait de cela presque une semaine. Ils avaient alors échangé quelques mots en grignotant leur repas. Il était enchanté de faire la connaissance d'une autre tortue, surtou…

Cultiver son bonheur - à l'usage des nouveaux soixantenaires, mais pas que !

Image
Parmi les meilleurs moyens de s'éclaircir les idées, un grand moment au jardin suffit amplement. Le travail des mains, des muscles, fait oublier les soucis (ou Calendula). De plus, récolter les multiples bienfaits de cette saine activité (jardiner bio) permet d’installer durablement le goût du jardin. Pour semer les prémices de ce bonheur sur terre, l'équipement qu'il vous faut : des bottes colorées, mais aussi de la patience (Impatiens) et de la persévérance. S'il faut toujours attendre avant de cueillir un jour les fruits sucrés de son labeur, parfois il faut d'abord resemer... Inutile de m'épandre sur le sujet, je vous évite de repiquer du nez sur ce manifeste. Il faut surveiller les graines du bonheur. Elles sont fragiles et leurs pousses le sont encore plus, d'autant qu'elles ne sont pas vivaces. Mais généralement, il suffit juste de les arroser et de les biner un peu (car un bon binage vaut deux arrosages !), et aussi donner un petit coup de séca…